Rechercher  
Baslieux
Bazailles
Beuveille
Doncourt lès Longuyon
Fresnois la Montagne
Han devant Pierrepont
Montigny sur Chiers
Pierrepont
Saint Pancré
Saint Supplet
Tellancourt
Ville-au-Montois
Ville Houdlémont
Villers la Chèvre
Viviers sur Chiers


Article de Michel ALLIATA

MONTIGNY-SUR-CHIERS, par Michel ALLIATA
 
Pfouhhh !!
Jamais la présentation d’un village ne m’a posé tant de difficultés. Comment résumer l’histoire non pas d’une seule commune mais des trois villages, chacun doté de richesses patrimoniales, la composant : La Roche, Fermont et Montigny-sur-Chiers.
 
C’est en 1967 que je découvre ces villages pour la première fois : une fois encore à bicyclette, peu de voitures, itinéraire idéal et sans danger, route serpentant le long de la Chiers au milieu de forêts accueillantes (250 ha). Un mot aux parents (eh oui, à 14 ans, ça se faisait encore) : « Je vais à Longuyon, mais je passe par les petites routes. »
 
Le village de Montigny-sur-Chiers apparaît pour la première fois en 893, sous le nom de Montiniacum, dans le censier des domaines ruraux de l’abbaye bénédictine de Prüm (Allemagne). Pendant tout le Moyen-Age, Fermont faisait partie des « terres communes » jusqu’en 1602, et dépendait des sires de Cons, comme Montigny-sur-Chiers. La Roche-sous-Montigny (dont le nom ancien est La-Roche-le-Moulin) n’est considéré que comme un méandre très poissonneux de la Chiers sur lequel le Seigneur de Fermont, propriétaire des lieux, y a placé un pont et son moulin. Si les villages de Montigny et de Fermont sont apparus aux alentours de l’An 1000, du point de vue administratif, la commune de Montigny-sur-Chiers, qui regroupe les villages de Montigny-sur-Chiers, Fermont et La Roche-sous-Montigny ainsi que la ferme des Convers, n’existe que depuis le 9 décembre 1811.
 
La commune fait partie du canton de Longuyon et se trouve à quelques kilomètres des frontières belge et luxembourgeoise.
 
Aujourd’hui, la commune s’est désertifiée avec l’industrialisation (655 habitants en 1962 pour 450 en 1998).
 
Il subsiste 5 exploitations agricoles qui se concentrent sur Fermont, une usine de laminage à froid à La Roche qui emploie près de 70 salariés et une entreprise de travaux publics à Montigny-sur-Chiers qui emploie une cinquantaine de personnes. L’attraction « phare » du tourisme est bien sûr le Fort de Fermont, vestige de la ligne Maginot, auquel on peut accéder par un circuit de randonnée.
 
La vie associative y est fortement développée et fait preuve d’un réel dynamisme.
 
Mais je sens que vous aimeriez en savoir plus et, en une quinzaine de lignes, c’est plutôt « mission impossible ». Alors je vous donne rendez-vous sur le site Internet de la commune : http://www.chez.com/montignysurchiers/
 
Et oui, si Montigny s’appuie sur son passé, elle est une commune résolument tournée vers l’avenir.

Carte postale

Communauté de Communes des Deux Rivières, 51 rue Augistrou, 54260 Longuyon.
Tél./Fax : 03.82.26.45.18 - cdc2rivieres@wanadoo.fr
Mentions légales

Accueil Plan Contacts Foire Aux Questions Agenda Liens